Né à Paris en 1965, Yann Baco entame sa formation artistique en 1985 dans la création cinématographique.

Son parcours avec l’image se construit de cheminements autodidactes étayés de formations théoriques et académiques (Ecole des Gobelins…)

En 1998 il découvre le travail de la forge comme une évidence. Le fer, l’acier comme fantastique médium d’écriture, pérenne. Le feu comme outil complice. Il entame un compagnonnage sauvage auprès de quelques maîtres forgerons, se constitue les bases de son premier atelier pour conclure en 2000 par l’obtention du brevet professionnel en ferronnerie d’art.

En 2007, un collectionneur et mécène lui commande une exposition exclusive, « Les Hommes de Fer » (catalogue). Le succès de cette exposition, livrée en 2010, pose indéfectiblement le travail de Yann Baco.

En 2014, ce même collectionneur lui commande une nouvelle exposition: « Synapses » (catalogue).

 

                                                               Jean-Luc Clergue

Yann Baco

« Le fer touche l’âme. Il est de notre quotidien, il est partout mais discret, caché. Brutal et subtil…Robuste et fragile. Mystérieux. Nous avons tous du rôle fondateur du fer, une trace métallurgique au plus profond de nous, une scorie subliminale. Le fer nous parle. Il est vivant, mythique, trempé de caractère et de générosité. Je l’aime pour sa beauté et sa puissance.

J’espère, je veux en tirer quelques bribes d’art. C’est une prétention. »

 

                                                                    Yann Baco

Autour de ses Pèlerins, Yann Baco touche au coeur des multiples iconographies qui ont été les représentations de l’Homme au fil de son histoire.

Ses « hommes de fer » sont modernes, intemporels, universels dans leur discours. Ils sont là,

présents avec nous, calmes et disposés à nous communiquer leur puissance.

L’ âme, l’aura des Pèlerins de Yann Baco, nait assurément de leur création au sein de la forge.

Dans la progression de sa rélexion Yann Baco poursuit avec les « Synapses » l’idée de rester en connexion avec le travail essentiel de la forge, les gestes et les techniques simples d’un métier ancien : l’étirage, le refoulé, le perçage, la tranche… En résulte le don d’un ouvrage à la lecture simple, épurée. Une écriture.

« Le fer touche l’âme. Il est de notre quotidien, il est partout mais discret, caché. Brutal et subtil…Robuste et fragile. Mystérieux. Nous avons tous du rôle fondateur du fer, une trace métallurgique au plus profond de nous, une scorie subliminale. Le fer nous parle. Il est vivant, mythique, trempé de caractère et de générosité. Je l’aime pour sa beauté et sa puissance.

J’espère, je veux en tirer quelques bribes d’art. C’est une prétention. »

 

                                                                    Yann Baco

Des « Synapses » naissent des personnages aux caractères multiples (Petits Vaudous, Damoclès,Yorick…), des situations (Rencontre Fortuite, Conciliabule, Le Repas…)

« Le fer touche l’âme. Il est de notre quotidien, il est partout mais discret, caché. Brutal et subtil…Robuste et fragile. Mystérieux. Nous avons tous du rôle fondateur du fer, une trace métallurgique au plus profond de nous, une scorie subliminale. Le fer nous parle. Il est vivant, mythique, trempé de caractère et de générosité. Je l’aime pour sa beauté et sa puissance.

J’espère, je veux en tirer quelques bribes d’art. C’est une prétention. »

 

                                                                    Yann Baco

Puis un bestiaire dont la lecture est à la fois abstraite et figurative (Tortue, Girafe, Bison, Cachalot…)

« Le fer touche l’âme. Il est de notre quotidien, il est partout mais discret, caché. Brutal et subtil…Robuste et fragile. Mystérieux. Nous avons tous du rôle fondateur du fer, une trace métallurgique au plus profond de nous, une scorie subliminale. Le fer nous parle. Il est vivant, mythique, trempé de caractère et de générosité. Je l’aime pour sa beauté et sa puissance.

J’espère, je veux en tirer quelques bribes d’art. C’est une prétention. »

 

                                                                    Yann Baco

Le travail de Yann Baco, son dialogue démiurgique avec le fer rougi, tour à tour violent et dressé d’orgueil puis humble et apaisé, se joue dans un lit intemporel. Si ce travail n’est “ni d’ici, ni de maintenant”, c’est qu’il est de là bas, ramené du cœur de négociations secrètes et mystiques avec la matière. Le fer au feu est battu, mais il ne cède rien : il accepte et parfois refuse les terribles contraintes organiques et mécaniques qu’il subit pour mieux se dévoiler. Et lorsqu’enfin le compromis est trouvé, que du dialogue âpre et serein entre l’homme et la matière surgit l’épure, le fer refroidi livre sa grâce, faite de paix et de concorde, de poésie.

Parcours de l'artiste :

 

Décembre 2016 : Galerie Espaces 54 – «JP RUEL et Yann BACO » -Paris – France

 

Novembre 2016 : Salon International d’Art contemporain, ART3f – Mulhouse – France

 

Septembre 2016 : Faubourg en-tête de l’Art – Nancy – France

 

Février 2016 : Salon International d’Art contemporain, ART3f – Metz – France

 

Décembre 2015 : Galerie Espaces 54 - « petits formats » -Paris – France

 

Octobre 2015 : Art Elysées- Galerie Espaces 54  – Paris – France

 

Septembre 2015: Salon International d’Art contemporain, ART3f – Paris – France

 

Avril 2015: Galerie Linz - Paris – France

 

Hiver 2015 : Salon International d’Art contemporain, ART3f – Nantes & Metz – France

 

Novembre 2014 : Salon International d’Art contemporain, ART3f – Mulhouse – France

Octobre 2014 - Janvier 2015 : Grande Finale – « Synapses » - Fréland – France (Catalogue)

Juin 2014 : Cloître des Billettes - Paris – France

 

Février 2014 : Salon International d’Art contemporain, ART3f – Nantes – France

 

Novembre 2013 : Salon International d’Art contemporain, ART3f – Mulhouse – France

Aout – Septembre 2013 : Moulin Pousset -  Coëmont – France

Avril 2013 : Salon International d’Art contemporain, ART3f – Lyon – France

Mars 2013 : Exposition privée – Paris – France

Décembre 2012 : Salon International d’Art contemporain, ART3f – Mulhouse – France

 

Mai - juin 2012 : Cloître des Billettes – Paris - France

Septembre 2011 : Galerie ART WAY – Lyon – France

Mars 2011 : Conseil de l’Europe – Strasbourg – France

Octobre 2010 - Février 2011 : Grande Finale – Fréland – France (Catalogue)

Galerie Espaces 54 - 54 rue Mazarine - 75006 PARIS.