Catalogue interactif disponible

à la galerie

 

Né le 8 mai 1964 à Paris.

En 1986, il est diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’art de Paris. En 1988, il obtient son diplôme de sculpture de l’école Nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris. En 1997, il est lauréat du prix Pierre Cardin décerné par l’académie des Beaux-Arts de Paris. En 2006 il reçoit le Grand Prix de la biennale de sculpture de Poznan (Pologne). Depuis 1989, François Weil choisit des pierres monumentales dans le monde entier (Chine, Albanie, Italie, Russie, Egypte, Roumanie, Guatemala, Mali, Corée du sud, Inde, Allemagne, et France) et les met en scène en équilibre à partir de leur centre de gravité pour en faire des sculptures mobiles. 

 

Il nous fait jouer avec les lois de la pesanteur et de l’inertie. La pierre vibre, parle, bouge, s’aère, et grâce à l’énergie, nous interroge, nous surprend et nous hypnotise. Il interroge le rapport entre mouvement et immobilité, équilibre et instabilité, légèreté et pesanteur, instant et éternité. A l’aide de blocs en ardoise d’Angers, en ardoise rouge du Vermont (USA), en lave de Volvic, en granite de Brusvily, en calcaire d’Averdon et en marbre de Carrare, qu’il assemble avec élégance et énergie, auxquels il ajoute des axes d’acier.

Il réalise des oeuvres monumentales à rotations axiales et latérales qui grâce à une faible quantité d’énergie se mettent en mouvement, nous donne le vertige, provoquent une émotion tel un enfant qui joue avec une  toupie.

 

Registre de pierre, manipulé,
détourné, mobile.
Tout part d’un point, une obsession,
on tourne autour, pendant qu’elle tourne
elle aussi ; elle tremble, vibre.
Une absurdité qui ne se laisse pas
démonter, elle s’impose. Elle permet juste
de laisser une trace.

J’ai pris part à ce moment.

Avril 2002,
François Weil

 

 

François Weil

Exposition du 24 Mars au 30 Avril 2016

Galerie Espaces 54 - 54 rue Mazarine - 75006 PARIS.